Non, détrompez-vous, il ne s’agit pas d’une nouvelle boisson énergisante à la mode qui vous promettra endurance, puissance, renaissance (et plein de mots finissant en –ance), mais plutôt d’un nouvel accord entre les Etats-Unis et l’Union Européenne.

Energy Star, c’est presque de la récup’. Un premier accord, signé en 2006, avait pris fin en décembre 2011.

Aujourd’hui l’accord est remis au goût du jour pour de nouveaux exploits. Le but est de « maximiser les économies d’énergie et les avantages écologiques induits en stimulant l’offre et la demande de produits énergétiquement efficaces ».

En gros, vous connaissez Label Rouge La garantie du goût pour la nourriture ?

(Si non cliquez sur Label Rouge) Si oui, alors vous avez déjà presque tout compris.

Energy Star serait ce qu’on pourrait appeler le label vert des appareils électroménagers, ordinateurs etc. : vous économisez de l’énergie (donc payez moins cher de facture EDF), vous gardez plus longtemps vos produits, et ainsi vous réduisez les émissions de gaz à effet de serre… Magique non ?

Pour repérer le bon produit du pas gentil produit, c’est comme Label Rouge c’est marqué dessus.

 

Petit jeu : Etes-vous capable de trouver le bon PAMAC du mauvais ?

PAMAC energy star